Premier secours bebe : les gestes

 

Les gestes de premier secours bébé doivent être réalisés par un sauveteur expérimenté. Nous vous conseillons d'avoir recours à une formation en secourisme spécifique enfant et nourrisson réalisée par des professionnels, par exemple la formation de la Croix Rouge . 

Ces gestes de base s'appliquent aux nouveaux nés, nourrissons et enfants. Ils ont pour but de porter secours chez un bébé victime d’un arrêt cardiorespiratoire. Les gestes suivants s’appliquent aux enfants – nouveau-nés et nourrissons. 

 

Service d’aide médicale urgente - SAMU : 15 / Numéro européen d’appel d’urgence : 112

 

Quand appeler le service d’assistance médicale urgente (SAMU - 15 -) ou la ligne d’appel d’urgence 112 ?

S’il y a plusieurs sauveteurs sur place – l’un appelle le SAMU (15) aussitôt après avoir constaté l’arrêt de la respiration/arrêt cardiaque, l’autre commence immédiatement la réanimation.

Si vous êtes seul, commencez la réanimation avec les gestes appropriés aux enfants, réanimez-le pendant environ 1 minute, ensuite (/en même temps) appelez rapidement le SAMU (15)  en mettant le téléphone sur Haut Parleur pour donner les indications à votre interlocuteur et vous laisser guider par ses conseils.

Si vous n’avez pas de téléphone sous la main et que vous devez aller chercher de l’aide (même dans une pièce voisine), il convient d’emmener l’enfant réanimé avec vous. Vous réduirez ainsi le temps entre les tentatives de réanimation et votre retour.

 

1- BEBE EST-IL CONSCIENT ?

Gestes 1ers secours bébé : 1 stimulationStimulez bébé : 

  • Parlez-lui à voix haute
  • S’il ne réagit pas, chatouillez ou grattez lui la plante de pied (Fig. 1)
  • Vous pouvez aussi frotter avec votre main le dos de l’enfant pendant quelques secondes.
  • Si l’enfant reste inerte et ne réagit pas, il a perdu conscience.
  • Appelez le service d’aide médicale urgente (n° d'appel France : 15 - le SAMU) – éventuellement le numéro européen d’appel d’urgence 112. Mettre le téléphone en haut parleur pour donner les indications à votre interlocuteur (problème rencontré, quelle adresse, age bébé, votre présentation, vous êtes seul/pas seule) : l'écouter et se laisser guider par ses conseils.

 

Quelques clés pour vous guider selon les conseils du numéro d'aide médicale : 

 

2- DÉGAGER LES VOIES RESPIRATOIRES

  • Examinez la bouche de l’enfant, éliminez du bout des doigts les obstructions apparentes et les corps étrangers.
  • Posez une main sur le front de l’enfant, inclinez légèrement la tête. Soulevez légèrement le menton avec les doigts de l’autre main (fig. 2).Gestes 1ers secours bébé : 2 incliner la tête de bébé
  • Pour maintenir les voies respiratoires dégagées, soutenez le nourrisson au niveau des épaules.
  • Si vous soupçonnez que l’enfant a aspiré un corps étranger (l’étouffement est apparu subitement – par exemple en mangeant, en jouant avec un petit jouet, l’enfant tousse, respire bruyamment ou/et avec difficultés, son visage et son cou sont rouges et gonflés, puis la couleur de sa peau devient bleuâtre voire grisâtre), essayez de retirer le corps étranger des voies respiratoires par les gestes suivants :
    • Donnez-lui 3 à 5 tapes dans le dos  : 
      • Tenez l’enfant son ventre sur votre avant-bras de manière à ce que son visage soit dirigé vers le bas, sa tête inclinée plus bas 
      • Tenez le corps et la tête toujours précautionneusement (fig. 3). 
      • Donnez 3 à 5 tapes avec 2 ou 3 doigts, éventuellement avec la paume de la main, dans le dos entre les omoplates ; les tapes doivent être réalisées en direction de l’extrémité externe des voies respiratoires. Éventuellement, tenez l’enfant par les jambes au niveau des chevilles, (jamais à travers un vêtement), tenez-le tête vers le bas et réalisez la même manœuvre.
    • Si la manœuvre échoue : Appuyez 3 à 5 fois sur le thorax
      • Tenez l’enfant sur votre avant-bras son visage vers le haut et sa tête légèrement en bas (fig. 4).
      • Dans la moitié inférieure du sternum appuyez 3 à 5 fois avec deux doigts sur le thorax en direction de la tête avec une fréquence d’environ 1 pression toutes les 3 secondes. 

 

Gestes 1ers secours bébé : 3 tape dans le dos si étouffement

 

Gestes 1ers secours bébé : 4 geste appui thorax  

 

 

Après avoir réalisé ces différents gestes, vérifiez toujours la cavité buccale de l’enfant pour voir si le corps étranger s’est dégagé ou non. Si l’étouffement persiste, répétez les différentes interventions 1 à 3 et faites appeler le 15 (SAMU) ou le 112.

 

 

Vérifiez si l’enfant respire en l’écoutant ou en le regardant (fig. 5).>

Gestes 1ers secours bébé : 5 position pour la respiration artificielle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. ASSUREZ LA RESPIRATION

  • Si vous constatez qu’il ne respire plus, commencez immédiatement à effectuer une respiration artificielle, faites en même temps appeler le SAMU ou le 112.
  • Avec une main posée sur le front de l’enfant, tenez la tête de l’enfant légèrement inclinée. Soulevez son menton avec l’autre main et recouvrez les lèvres et le nez d’enfant de votre bouche (fig. 6).Gestes 1ers secours bébé : la respiration bouche à nez
  • Commencez la respiration artifi cielle avec 2 à 5 insufflations de sorte que 2 insufflations au moins soient suffisamment efficaces.
  • Vous reconnaîtrez l’efficacité des insufflations au mouvement du thorax – lors de l’insufflation, le mouvement du thorax doit être clairement dirigé vers le haut, lors de l’expiration vers le bas.
  • Faites attention au volume d’air insufflé. Il ne doit être ni trop faible (le thorax ne bouge pas), ni trop important (insufflez seulement le contenu de la bouche), sinon cela pourrait entraîner une lésion des poumons et des voies respiratoires de l’enfant et son état pourrait encore empirer. Le thorax devrait bouger quasiment comme si l’enfant respirait spontanément.N’insufflez jamais d’air si vous sentez une certaine résistance
  • Pour un nouveau-né, effectuez des insufflations à une fréquence de 30 insufflations par minute (1 insufflation toutes les deux secondes). Pour un nourrisson, effectuez 20 insufflations par minute (1 insufflation toutes les 3 secondes).

 

4. ASSUREZ LA CIRCULATION SANGUINE

  • Si vous n’observez pas de signe de circulation sanguine (mouvement, toux, respiration), commencez immédiatement un massage cardiaque.
  • L’enfant doit être toujours couché sur le dos sur un support ferme.
  • Placez l’extrémité de votre index et de votre majeur au niveau du tiers inférieur du sternum – à environ 1,5 cm au-dessous du point de jonction situé entre les "seins" (fig. 7). Il est également possible de recouvrir le thorax avec les mains et d’appuyer sur le sternum avec les pouces croisés (fi g. 8) ou avec deux doigts.
  • Appuyez sur le thorax en enfonçant vos doigts d’environ 2 à 3 cm (à peu près de 1/3 de son diamètre antéropostérieur)

 

.Gestes 1ers secours bébé : position 1 massage cardiaqueGestes 1ers secours bébé : position 2 massage cardiaque

  • La fréquence des pressions est de 120/min. pour un nouveau-né et 100/min. pour un nourrisson.
  • Pour un nouveau-né, la réanimation s’effectue avec le rapport 1 insufflation / 3 pressions sur le thorax, pour un nourrisson, avec le rapport 2 insufflations / 30 pressions sur le thorax en cas d’intervention d’un seul sauveteur, et avec le rapport 2 insufflations / 15 pressions sur le thorax avec deux sauveteurs.
  • Faites une courte pause entre les différentes pressions pour insuffler de l’air (point 3 ci-dessous).
  • Après tous les 3 à 5 cycles, vérifiez si la respiration et la circulation sanguine ont repris ou non.

5. METTEZ L’ENFANT EN POSITION LATÉRALE DE SÉCURITÉ

  • Si votre réanimation a réussi et que la respiration et la circulation sanguine ont repris, mettez l’enfant en position latérale de sécurité.
  • Tenez l’enfant sur votre avant-bras, de manière à ce que son visage soit dirigé vers vous et sa tête soit légèrement inclinée. Cela vous permet de prévenir au mieux tout risque d’étouffement et d’éviter que l’enfant ne s’étouffe avec sa langue ou des vomissements (fig. 9).
  • Ne cessez pas d’observer les réactions de l’enfant, surtout s’il respire et présente des signes de circulation sanguine constante, observez la couleur de sa peau – attention, si elle commence à devenir bleuâtre ou grisâtre, cela peut de nouveau indiquer un problème de respiration et de circulation sanguine.
  • Veillez à maintenir une température corporelle de l’enfant suffisamment élevée, surtout pour prévenir une hypothermie.

 Gestes 1ers secours bébé : position latérale de sécurité

FIN DE LA RÉANIMATION:

Réanimez l’enfant jusqu’à ce qu’il présente de nouveau des signes de vie (respiration spontanée, pouls, mouvement), jusqu’à l’arrivée d’une assistance qualifi ée ou jusqu’à votre épuisement total. 

 

Note : Pour les premiers secours. De la naissance à 1 mois, on considère que c'est un nouveau né. De 1 mois jusqu'à un an, on considère que ce sont des nourrissons et de 1 an à la puberté, on considère que ce sont des enfants.

Attention : les renseignements contenus dans la page sont donnés à titre de référence et n'engagent pas Comodo, ils ne remplacent pas une formation en secourisme. Les premiers secours aux bébés devraient être apportés par un sauveteur expérimenté !

 

Documents utilisés : Guide 1er secours Moniteur Nanny BM-02 de Jablotron

Guide réalisé grâce à : ERC Guidelines for resuscitation 2010, – První pomoc u dětí (Premiers secours pour les enfants) – MUDr. Pavel Srnský, ČČK 2007