Prévention de la mort subite du nourrisson

Le nombre de bébés décédés de Mort Subite du Nourrisson (ou plutot de Mort Inattendue du Nourrisson) a beaucoup chuté à la fin des années 90 notamment grace aux campagnes sur le couchage de bébé qui préconisait le couchage de bébé sur le dos (toujours d'actualité !). Les dernières études menées montrent qu'une grande partie des Mort Inattendues du Nourrisson pourraient être évitées, surtout grace à un couchage plus sécurisé et à plus d'informations des parents que ce soit à la maternité ou durant les cours de préparation à l'accouchement... 

LES CONSIGNES A SUIVRE POUR REDUIRE LE RISQUE DE MORT SUBITE DU NOURRISSON 

Bébé sur le dos

Comment coucher bébé

 

Le couchage de bébé sur le dos est impératif, que ce soit pour la nuit ou juste pour une sieste. C'est cette mesure qui a fait chuter le nombre de cas de mort subite du nourrisson à la fin des années 90. En effet, lorsqu'un bébé est couché sur le ventre, il y a un fort risque qu'il enfouisse son visage dans le matelas et ne puisse alors plus respirer correctement. S'il est sur le côté, il risque de basculer sur le ventre et d'encourir le même risque... 

Le couchage sur le ventre ne doit être fait que sur accord du pédiatre pour des pathologies particulières.

 

Le réflexe de Moro et la "sensation de vide" du nourrisson : 

Certains parents couchent bébé sur le ventre car "il dort mieux" dans cette position : un nourrisson peut avoir effectivement des difficultés d'endormissement souvent dues à 3 "causes" :

  • une sensation de vide qu'il ressentirait après avoir passé 9 mois dans un espace plus restreint : le giron maternel ; )
  • bébé se réveille en sursaut et en pleurs pendant sa phase d'endormissement ? Celà peut s'expliquer par le réflexe de Moro : à l'endormissement, bébé peut avoir la sensation de tomber dans le vide (causée notamment par le relachement des épaules), il a alors un réflexe archaïque : un sursaut qui le réveille alors
  • les fameuses coliques du nourrisson : douleurs liées à la digestion, difficile de s'habituer à un nouveau régime alimentaire après les repas in-utero de chef maman ! 

Ces 3 causes de difficultés d'endormissement sont parfois résolues par l'emmaillotage du tout petit de sa naissance à 3 mois : la couverture d'emmaillotage réduit la sensation de vide que bébé peut ressentir, le maintien des épaules atténue la sensation de tomber dans le vide à l'endormissement et évite le réflexe de Moro, la couverture emmaillotage tendue sur le ventre de bébé peut également réduire les douleurs dues aux coliques... à essayer !! Si vous voyez que bébé n'est pas à l'aise dans sa couverture d'emmaillotage et pleure beaucoup, ne le forcez pas, c'est que ça ne lui convient pas ! Nous vous conseillons d'arrêter l'emmaillotage vers les 3 mois de bébé, lorsqu'il ressent le besoin de bouger ses bras et ses jambes. 

De petits massages du ventre de bébé en phase de digestion peuvent également bien réduire les coliques : demandez conseils à votre pédiatre qui vous montrera les gestes à suivre. 

La chambre de bébé

Quelques consignes importantes à respecter pour réduire le risque de mort subite du nourrisson

  • Un matelas ferme aux dimensions exactes du lit de bébé : il ne doit pas y avoir d'espace entre le bord du lit et le matelas.
  • Un lit rigide à barreaux pour laisser circuler l'air dans le lit de bébé
  • Un tour de lit ou pas ? Beaucoup de maman se posent la question, et à juste titre ! Le tour de lit classique dans le lit de bébé est fortement déconseillé pour 2 raisons : il ne laisse pas circuler l'air et gêne alors l'évacuation de la chaleur du corps de bébé = risque d'hyperthermie et bébé risque d'y enfouir son visage, ce qui entrainerait, au minimum, une gêne respiratoire... Vous pouvez par contre opter pour un tour de lit respirant qui laisse circuler l'air dans le lit de bébé et permet à bébé de respirer même s'il y colle son visage. On trouve maintenant de beaux modèles à petit prix ! 
  • La températude dans la chambre de bébé : la température idéale est de 18° et doit être de 20° maximum. Il ne faut surtout pas trop chauffer la chambre de bébé, ni trop couvrir bébé afin d'éviter l'hyperthermie de bébé (surchauffe) qui est un facteur important dans la mort subite du nourrisson
  • Pas d'oreiller, ni de couverture classique pour bébé, pas de peluche dans le lit : ces éléments pourraient gêner bébé dans sa respiration et présentent un risque d'étouffement. Choisissez la gigoteuse : à ajuster en fonction de la saison, de la température de bébé et de ses vêtements. 
  • Si bébé a de la fièvre, pensez à le découvrir ! 

 

L'environnement de bébéTabac et mort subite du nourrisson

  • On peut lire sur le site www.sante.gouv.fr que l'exposition passive à la fumée du tabac multiplie par deux le risque de mort subite du nourrisson ; fumer durant sa grossesse augmente également fortement le risque de mort subite du nourrisson après la naissance de bébé 
  • Le lit de bébé dans la chambre de ses parents : il est recommandé, si celà est possible et ne vous gêne pas, de faire dormir bébé dans votre chambre durant ses 6 premiers mois. 
  • La sucette : pour ou contre ? Des chercheurs ont observés que la "sucette" diminuerait le risque de mort subite du nourrisson, sans pouvoir en identifier la cause de façon certaine... Proposez la à bébé avant de le coucher mais ne le forcez pas à la prendre...
  • L'allaitement : il serait un facteur de diminution du risque de mort subite du nourrisson, il est conseillé d'allaiter bébé durant ses 6 premiers mois... ça n'est malheureusement pas toujours facile à concilier avec la durée du congé maternel en France... mais si tel est votre souhait, les animateurs de la Leche League peuvent vous aider à prolonger votre allaitement après la reprise de votre activité professionnelle. 
  • Comme l'on rappelé certains magazine ces derniers mois, il est fortement déconseillé de dormir avec bébé dans le même lit : la literie n'est pas adaptée et il pourrait enfouir son visage dans l'oreiller, la couette ou même contre vous ; si vous souhaitez faire du co dodo, il est conseillé d'opter pour un berceau de cododo
  • Assurez vous que toutes les personnes qui s'occupent de bébé connaissent ces consignes de prévention de la mort subite du nourrisson

 

Le Nanny, matelas détecteur des mouvements respiratoires de bébé est à utiliser en complément de ces consignes de prévention de la mort subite du nourrisson, le nanny ne s'y substitue pas mais en cas de problème, il vous alertera et vous permettra d'intervenir à temps !


Sources :

Association naître et vivre

Perinat-france

www.sante.gouv.fr 

www.invs-sante.fr : Institut de Veille Sanitaire

Assureurs prévention santé